Accueil

Carlo Adam

Peintre de marine

1976 GOELAND MODIF DSC_2064Carlo ADAM, Châtelet, 5 mars 1928 – 1er juin 1994
Artiste belge
Peintre de Marine
Peintre attitré de la Force Navale (1960-1975)
Passionné de Marine, et d’Histoire
Maquettiste
Vice-président de la Société Royale d’Histoire « Le Vieux Châtelet »

TRIBORD AMURE DSC_1971

« Nous pouvons comparer notre Carlo Adam national aux célèbres artistes peintres de marine français comme Marin Marie ou Charles Milot dit Gervèse, Albert Brenet ou encore à ce génial dessinateur et graveur comme Haffner, des gloires nationales dans un pays où la marine nationale les compte parmi ses fleurons ! »

Commandant Jean-Claude Liénart, Capitaine de Vaisseau à la Marine Belge (1923-2016)

« Lorsque nous publiions dans la revue maritime « NEPTUNUS » ,que je dirigeais alors, des articles documentaires sur des événements de guerre sur mer, Carlo Adam suppléait par ses merveilleux dessins à la plume aux pauvres et peu parlantes documentations que l’on avait pu glaner ici et là. Il faut bien se rappeler qu’à la Navy en Angleterre, tout comme dans la marine française, il était strictement interdit de photographier ni même de détenir un appareil photos ».

« Nos articles en acquéraient une valeur bien supérieure ».

« Les bateaux, tous les types de bateaux le passionnaient. La vie qui semblait les habiter, les traces de fatigue qu’ils montraient, parce qu’ils rentraient de campagnes lointaines, ne lui échappaient pas et il les éternisait par ses croquis, ses ébauches puis ses tableaux pour le plus grand bonheur de nous autres marins qui ont senti qu’il les comprenait.
La mer lorsqu’il la représentait était de la vraie mer, celle qu’on voit au large, celle qui bousculait nos navires, les envoyant rouler bords sur bords et tanguer profondément au creux des lames. Il savait la représenter car il la vivait dans son âme sensible d’artiste.
Il insistait sur la précision bien sûr mais surtout sur la vraisemblance. Une porte et un hublot ne pouvaient pas être ouverts du côté contraire d’où soufflait le vent. Si c’était un bateau de travail comme un chalutier ou un remorqueur, il fallait montrer l’usure des rambardes, des tôles, des écubiers par où passaient les câbles sans oublier la rouille, qui perce là où l’eau s’écoule le plus souvent. L’âme du navire rencontrait l’âme de l’artiste ».
Commandant J-C Liénart

Oostrust 1721 dessin conservé au MAS          207

Carlo Adam réalise de très nombreuses séries de dessins et peintures pour illustrer les meilleurs vœux de la Force Navale.

L’artiste est également apprécié et reconnu tant au sein de la Marine marchande, des milieux portuaires, qu’auprès des artistes de la prestigieuse association des « Peintres de la Mer ».

Certaines de ses œuvres furent confiées au Steen: musée de la Marine à Anvers, elles sont à présent conservées au  MAS (Museum Aan de Stroom – Anvers)

En 1981, Carlo Adam fera partie du service historique – section navale, en qualité de collaborateur artistique pour la précision de ses traits, le soucis du détail , la recherche de l’exactitude historique.

Il illustrera entre autre l’imposant ouvrage: La Force Navale, de l’Amirauté de Flandre jusqu’à la Force Navale Belge.

Parcours de l’ artiste

L’artiste et la mer

« A 4 ans, je n’avais aucune idée de ce que pouvait être « la Mer », mais lorsque je mis le pieds sur la digue d’Ostende , jamais spectacle ne fut plus grandiose ! Je ne trouve encore à ce jour aucun mot pour le définir » écrira Carlo Adam dans ses mémoires. Il n’hésitera pas à parler de coup de foudre !

1944-45 STUKAS s1944 CONVOI EN MEDITERRANEE             Carlo Adam dessine depuis l’âge de six ans. Alors qu’il est adolescent, la Seconde Guerre mondiale sera l’occasion pour lui d’illustrer d’innombrables scènes militaires que s’arrachent ses condisciples enthousiastes : les avions en combat, les blindés en mission, les soldats en action. C’est déjà la révélation du détail exact, celui qui crée la vérité de l’instantané.

En septembre 1944, Carlo Adam veut intégrer une école de dessin, mais pour ses parents, l’art ne peut, en tout état de cause, être pratiqué qu’à titre de délassement. Il s’oriente donc vers la formation de comptable : la minutie des deux chiffres derrière la virgule va influencer le trait de plume de son dessin.

Dessiner la mer et les bateaux

Lors d’une séance de cinéma,

F1010013

Carlo Adam visionne le film « La Mer cruelle » : histoire vécue,

écrite par Nicholas Montsarrat.

Ce sera le détonateur de sa grande passion pour la mer et les navires.

 En autodidacte, Carlo Adam veut dessiner la mer, il recherche les conseils des grands peintres français Léon Haffner, Albert Brenet, Maurice Melissent qu’il rencontrera à de très nombreuses reprises. Il se fera remarquer par Maurice Pauwaert, aquarelliste gantois renommé et fondateur de la prestigieuse association « Société belge des Peintres de la Mer » (avec Louis Royon :1930). Le peintre incitera Carlo Adam à passer de l’encre de Chine à l’aquarelle, et publiera ses premiers dessins dans sa revue « Wandelaer et Sur l’eau » dès 1957.

BAUDOUINVILLE C.Adam 1957 DESTROYER C.Adam 1955 1959 BATEAU DE PECHE AU LARGE DE VEERE img-725101436-0001

Reconnaissance

Sa patte déjà exceptionnelle lui ouvre l’accès aux bateaux du poste de pilotage, remorquage, sauvetage d’Ostende, de Zeebruges, d’Anvers.

Il dessinera également pour

  • la Société Dunkerquoise de Remorquage et de Sauvetage
  • l’Union des Remorqueurs des Océans, à Saint Saint-Nazaire
  • l’Office Belge des Compagnies Françaises de Navigation
  • Compagnie Maritime des Chargeurs Réunis, de Paris
  • Association Internationale des Cap Corniers (Saint Malo)
  • la Belgique Nautical Research Association
  • The Belgian Shiplovers
  • Wandelaer et sur L’Eau
  • Comité National de propagande Maritime
  • la Ligue Maritime Belge (Henri Lecointe)
  • l’Agence Maritime Internationale
  • Escadrille des sous-marins de la Méditerranée de Toulon-Naval….

Rencontre avec le Commandant Louis Royon : Peintre de la Mer

                        Louis Royon Louis Royon                                                C’est en 1955, à la Compagnie Maritime Belge  à Anvers, que Carlo Adam découvre les œuvres du Commandant Louis Royon .

Le talent du « Peintre de la Mer », son caractère entier de Cap-Hornier, feront de Royon le conseiller, et surtout l’ami solide de Carlo Adam.

Il confiera à Carlo Adam ses mémoires et ses souvenirs du temps de la Marine à voiles, lorsqu’à 14 ans, en 1897, il s’embarque sur le trois mâts-barque Apollo, pour son premier tour du monde qui dura un an et demi ; il gravira tous les échelons que comporte la Marine à cette époque, obtiendra son brevet de Lieutenant au Long Cours en 1904. Durant  la Guerre 14-18,  il commanda le Grand Remorquer pour assurer sauvetages de navires torpillés, assistance pour passer au travers des champs de mines, et surveillance dans la Manche…

« Louis Royon était un marin professionnel, il a beaucoup bourlingué sur toutes les mers, sous toutes les latitudes, et la mer, le ciel, les navires se sont intimement liés dans les yeux de sa mémoire. Ses représentations sont vraies et criantes de vérité….

On croirait y être…

Loin des modes et des déformations qu’elles imposent, Royon ne fait pas dans l’abstrait mais son figuratif crée la même émotion pour la vérité qu’il a ressentie et qu’il nous traduit. Chacune de ses œuvres est un cadeau qui ravit les autres marins avant tout et les spectateurs invités au large, bien au delà des vagues qui déferlent sur les plages »

Commandant Jean-Claude Liénart
Capitaine de vaisseau  de la Marine Belge

Louis Royon créera de splendides dessins publicitaires pour des grandes Compagnies Maritimes: la Compagnie Belge Maritime du Congo, La ligne Ostende-Douvres, La Red Star Line…

Il écrira de nombreux récits pour plusieurs revues : l’Essor Colonial et Maritime d’ Anvers, l’hebdomadaire Tintin.

Ce maître d’art guidera Carlo Adam dans les couleurs, les ciels, les mers, les vieux gréements et dans la maîtrise de la peinture à l’huile .      Ci-dessous, quelques œuvres de Carlo Adam.

Publication « Marine Belge »

En 1962, l’artiste châtelettain publie l’album « Marine Belge » dans lequel il relate l’histoire de notre marine de 1830 à nos jours, histoire enrichie de ses très nombreux dessins à l’encre de Chine.

L’ouvrage devient rapidement une référence dans le monde de la Marine et est remarqué tant dans la presse généraliste que dans les revues spécialisées. La reconnaissance dépasse nos frontières belges et les commandes parviennent de France, des Pays-Bas, d’Allemagne, et même des Etats-Unis.

Diffusé dans les musées, les écoles d’officiers, les associations, les entreprises maritimes diverses, « Marine Belge » devient , à la fin des années 60, le complément illustré des cours théoriques des Cadets de la Marine.

Voici ce qu’écrit Carlo Adam à ce sujet dans l’avant-propos de « Marine belge ».

Puisse-t-il susciter l’Idéal de la mer à tous les jeunes, les amis, passionnés d’aventure et de vie saine et qui bercés de rêves d’évasion, qu’ils croient peut-être impossibles, pourraient les réaliser si facilement grâce à notre flotte marchande ou notre force navale, tout en s’assurant un avenir prometteur. Je m’adresse enfin à tous ceux qui comme moi ont la Mer pour patrie spirituelle. Je leur souhaite par ces lignes de revivre leurs souvenirs et pour certains de trouver une réponse à bien des questions qu’ils se sont posées lors de leur séjour au littoral ou dans nos ports.

Exposition au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles

En 1963, invité par Henry Devos, Président de la Société Belge des Peintres de la Mer, Carlo Adam expose pour la première fois au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Ce sera la première d’une longue série d’expositions dont celle organisée à Châtelet, en 1969, intitulée « Les Châtelettains, amis de la mer »

Seconde passion : l’histoire des vieilles pierres

Abordage du Kent par la Confiance, voilier de Surcouf (Corsaire au service de la France, 1800 SAINT-MALO)

Carlo Adam tombe sous le charme des fortifications de la cité corsaire Saint Malo. C’est le début de sa seconde grande passion, celle de l’histoire et des vieilles pierres.

A son retour, avec son ami François Daloze, excellent maquettiste chatelettain, reconnu par de nombreux prix, il se met à la reconstitution des fortifications de la ville de Châtelet au XVIIe siècle. Les recherches et la réalisation de cette maquette au 1/500ème prennent deux ans. De nombreuses autres maquettes retraçant l’histoire châtelettaine suivront dont celle du quartier de la Franche Chambre en 1940.

Société Royale d’Histoire Le Vieux Châtelet

Comme le précise Marcel Nihoul, Président de la Société Royale d’Histoire, il restera l’historien minutieux de l’église des Sts. Pierre et Paul et de l’évolution de Châtelet au XIXe siècle, ouvrage monumental qui, par sa documentation, ses plans et ses remarquables dessins évocateurs, constitue un apport essentiel à la connaissance de Châtelet.

Outre le « Vieux Châtelet », la Ville de Châtelet et de nombreuses associations et écoles ont bénéficié du talent et de l’érudition que Carlo Adam, Vice-Président de la Société d’Histoire, dispensait généreusement.

Guerre 40-45

Dernier voyage

Carlo Adam réalisa de nombreuses aquarelles de Bretagne et de Normandie, ce furent les derniers coups de pinceaux de l’artiste

Hommages, Expositions et Biographies

Carlo Adam , rongé par la maladie nous quitte , à Châtelet, le 1er juin 1994.

De nombreux hommages , et expositions eurent lieu depuis grâce à

  • ses enfants : Philippe, Patricia, Stéphane Adam
  • Monsieur Jacques Leblanc: Lieutenant au Long Cours, fondateur de Navidoc-Marine
  • le Cerle Royal d’Histoire le Vieux Châtelet,
  • l’Amicale des Anciens et Amis de la Force Navale de Châtelet,
  • MAS (Museum Aan De Stroom ; Anvers),
  • et grâce à tous ses admirateurs, et amis :
2005 Fête du Port de Bruxelles : salle Tabarly, au Bryc
2009 L’Association des Peintres de Marine Belge accueille une œuvre magistrale de Carlo Adam et une aussi importante de son ami Louis Royon au Musée Royal de l’Armée et d’Histoire Militaire (Cinquantenaire Bxl)
2009 La Société Royale d’Histoire Le Vieux Châtelet rend hommage à Carlo Adam par une exposition biographique : livre-catalogue : « Carlo Adam Les passions d’un artiste chatelettain » ainsi que dans de nombreux annuaires, les œuvres de Carlo Adam seront exposées lors de très nombreuses expositions de la Société.
2010 Nocturne au Musée Royal de l’Armée et d’Histoire Militaire : exposition d’œuvres de Carlo Adam
2009 et 2010 Exposition de tableaux lors du Pardon de la Batellerie-Plaisance-Marine de Marchienne-au-Pont
2014 Amarrage : grande exposition au Château de Ham sur Heure : peintures des deux artistes et matériel maritime de l’Amicale des Anciens et Amis de la Force Navale de Châtelet

livre-catalogue : « Carlo Adam , Les passions d’un artiste chatelettain »

«  Carlo Adam et Louis Royon, deux peintres marinistes belges »
Livre catalogue : Amarrage, 190 pages, 300 illustrations

Double CD : « Du mousse Royon au Commandant Louis Royon »
Aventures racontées par Louis Royon et enregistrées par Carlo Adam

Tous droits réservés ©2016 - Carlo Adam